Реклама позволяет слушать и качать музыку бесплатно.
Сайт продолжит работу через несколько секунд.

Saian Supa Crew – Ils étaient une fois

Saian Supa Crew
На музыкальном портале Зайцев.нет Вы можете бесплатно слушать онлайн песню «Ils étaient une fois» (Saian Supa Crew) в формате mp3.

исполнитель Saian Supa Crew

правообладатель Parlophone France

жанр Поп

длительность 00:30

размер 11.18 MB

битрейт 320 kbps

загружено Warner Music Group

Ils étaient une fois
00:30
«Just as soon as I can And even though- And even though you make me wait» — Vous la connaissez la chanson, bien sûr — Oui ! — Elle est amusante, n’est-ce pas? — Oui ! — Elle est surtout amusante parce qu’elle comporte des personnages Alors je vais distribuer les rôles Voyons… Samuël Tu récoltes ce que tu sèmes Surtout dans les relations humaines Et tu en sais quelque chose, même si de lui tu ne parles pas Twenty-nine december, ton fils est né, tu en pleures encore de joie Il était trop jeune pour capter: Pour lui la vie s’arrêtait à son berceau Que pense-t-il de toi aujourd’hui Si toutefois, il te consacre encore quelques neurones? Tu ne sais pas, et tu ne te doutes pas Qu’un jour, il viendra frapper à la porte de chez toi Et te demandera: «Que penses-tu de toi? Que fais-tu de moi ?» Et qu’est-ce que tu lui répondras? Tu lui diras qu'à chaque seconde, tu l’aimes Que tu es bien entouré, pour lui, que ça se passe idem En tout cas, ton parcours, tu ne le lui conseilles pas Paix pour sa mère et lui au nom du Saïan Supa «Guess who’s back!» «Saïan Supa» «The real thing» «This is what I am» «You know who we are» Tatatatang… Oh ! LeeroY, sur le mic, veut gain de cause Gueule pour plein de choses Pose plein de proses C’est peut-être trop, demander plein de love Plein de doses de vibes, poser plein de projets Te propose peu de choses mais s'éxaucera pour cette cause Ras le bol d'être pauvre, certes il veut plein de rôles Faire plein de shows, mais ne fait pas trop de poses Il n’a pas peur d'être pro Il a trop de procès, bien trop de preuves à l’appui Trop de faux airs, si les mecs frôlaient de trop près ce putain de trône Aime trop le progrès, aura le prochain trophée T’explosera les grosses merdes, prônera les vraies choses tête haute Il pose à des heures ou les mômes n’oseraient même pas jouer au paint ball Recto-verso le mec drôle crame les dance-halls Sly A 1.6 ans, de cela plus de dix ans Sur son avenir les gens étaient médisants Clown de la classe Il faisait son ciné, les MC clonaient avec classe Tout plein d’aptitudes ternies par sa platitude Drôle d’attitude, il était sur une autre latitude Etait timide, teint limite livide Vif, rigide, petite vie de type frigide Dans ce dream, et loin de la frime Dans les sillons de la rime, il a trouvé une team Accepté pour ce qu’il est Pris pour ce qu’il a Peu importe ce qui suit, il sait où il va De sept à six vies, devenu invincible aujourd’hui Il sait qu’il n’a qu’une, pas dix vies Specta, (Specta) Il habite un quartier classé danger Plein de crânes rasés, d’artistes au sanglant passé (Specta) Des trachées, par terre, cassées Là, c’est le côté obscur de l'être et c’est (Specta) Plein de coups de pompe, plein de teum-teum Plein de gars froids qui ont fait que son rap sale gravit Monte froid, franc et freine (Specta) Il provoque Il ne manquerait plus que son rap soutienne Là, c’est pas de veine: le rap un peu bête (Specta) Il n’aime pas trop les petites salopes qui rappent mal Et qui se natchav dès que ça sent l’ambiance chien sale (Specta) Il est un soldat, il est un samouraï Explicite, c’est un rappeur de frappe vocale (Specta) «Guess who’s back!» «Saïan Supa» «The real thing» «This is what I am» «You know who we are» Habitant de Bondy, tendre, évitant le banditisme En squattant sur les bancs il avait tant d’amis Blancs, noirs, jaunes, rouges, verts Vite, son destin bouge vers, les vers, les mots, les verbes Ecrivain en herbe hyper motivé non populaire C’est là ou il a vu les faux, les vrais Qui voulait le prendre en levrette Ils paieront les frais à ne pas être dédicacés dans le livret Ses amis de té'ç s'écartent, les tass' s’approchent Tout c’qu’il reproche c’est tout ce temps pour trouver ses réels proches Avec un point commun: péter le score comme Fugees (ooh la la la) Hélas au loin il voit s'éteindre une bougie Il est papa de 2 bijoux il construit là ou tout se bousille Ses joues n’ont de place que pour les larmes et les bisous Féfé C’est le gars galbé comme une crevette C’est le gars qui a le béguin pour les mômes, plus que pour le gun Maintenant, tu sais ce que les mecs secs revêtent C’est le fou, c’est le faux, c’est le filou s’il le faut C’est le fin mot de l’histoire, si tu t’en fous Sinon, c’est le pote d’un Kurt, honnête, franc Haut, nettement au-dessus des autres mecs Manque de pot, c’est Kurt que la mort, en wagonnette, prend Lui c’est OFX Il rappe et déchire C’est le gars qui, même au beau fixe N’a plus de lumière dans le coeur pour s’y réfléchir Il est tout ce qu’il est, même si c’est laid Mais dis-toi que tous ceux qu’il aime, il n’a pas ssé-lai C’est le gars au sac à dos Ce qu’il est, il se met tout ça à dos Ca et d’autres choses, il te les donnerait toutes, si ça aidait «Guess who’s back!» «Saïan Supa» «The real thing» «This is what I am» «You know who we are»
Текст песни полностью

Другие треки этого исполнителя

Сборники